Au service du développement des entreprises

Actualités

Maladie d'Alzheimer : des jeux video contre les troubles moteurs

Maladie d'Alzheimer : des jeux video contre les troubles moteurs

France Mourey, professeur à l'uB, a conçu, avec une équipe de recherche pluridisciplinaire, des jeux en réalité virtuelle destinés à prévenir les difficultés motrices des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Une première.

La maladie d'Alzheimer provoque des troubles de la mémoire mais, on le sait moins, également des troubles moteurs, les patients ayant de plus en plus de difficulté à anticiper les mouvements lorsque la maladie progresse. Comment éviter que, progressivement, le malade peine à se lever, que sa marche devienne incertaine au risque de tomber, que peu à peu, il ne parvienne plus à s'habiller seul ou saisir ses couverts pour manger ?

France Mourey, enseignant-chercheur à l'uB, membre du laboratoire Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice (université de Bourgogne - Inserm), a lancé voici quatre ans un projet de recherche mobilisant une vingtaine de collègues avec deux objectifs : mieux comprendre les processus en cause dans l'altération des capacités motrices et aider les patients à conserver leur mobilité le plus longtemps possible, en les entraînant de manière systématique pour limiter les dégâts provoqués par la maladie grâce à des stratégies de compensation cérébrale. Dans ce but, l'équipe a développé plusieurs prototypes de serious games, des jeux vidéo en réalité virtuelle de type Wii qui placent le patient dans un environnement agréable et stimulant.

Plus d'informations sur le projet MAAMI (Maladie d'Alzheimer et Apprentissage Moteur Implicite)